Les dimanches
Vie liturgique
 

2 août 2020

18e dimanche du temps ordinaire A

Le pain aux faims multiples

Le Seigneur veut combler toutes nos faims. Mais il n’agit pas sans nous. Il n’agit pas non plus à notre place. Mais il peut décupler le peu que nous avons pour en faire un pain qui nourrit en abondance les personnes aux faims multiples qui vivent autour de nous.

Isaïe 55, 1-3
Psaume 144 (145)
Romains 8, 35.37-39
Matthieu 14, 13-21

9 août 2020

19e dimanche du temps ordinaire A

Rencontrer Dieu

Dieu se manifeste à nous de diverses façons: parfois de manière étonnante et spectaculaire, d’autres fois dans la discrétion, l’humilité et une grande simplicité. Il aime particulièrement rencontrer les siens dans le silence et le recueillement. Jésus se plaisait à se tenir près de lui durant la nuit.

1 Rois 19, 9a.11-13a
Psaume 84 (85)
Romains 9, 1-5
Matthieu 14, 22-33

16 août 2020

20e dimanche du temps ordinaire A

Les miettes goûtent bon!

Le salut de Dieu s’adresse à toute l’humanité, sans distinction. Il s’étend au-delà des frontières et des obstacles.

Isaïe 56, 1.6-7
Psaume 66 (67)
Romains 11, 13-15.29-32
Matthieu 15, 21-28

23 août 2020

21e dimanche du temps ordinaire A

Ce Jésus, mal connu

Comme à ses disciples autrefois, Jésus nous pose aujourd’hui la question: «Pour vous, qui suis-je?» La réponse à donner n’a rien d’académique. Elle interpelle tout notre être.

Isaïe 22, 19-23
Psaume 137 (138)
Romains 11, 33-36
Matthieu 16, 13-20

30 août 2020

22e dimanche du temps ordinaire A

Perdre ou gagner?

Suivre le Christ, c’est le suivre dans ses choix. Des choix qui passent par la croix. Mais le chemin du renoncement mène à la vie éternelle.

Jérémie 20, 7-9
Psaume 62 (63)
Romains 12, 1-2
Matthieu 16, 21-27

6 septembre 2020

23e dimanche du temps ordinaire A

Ensemble, faire mieux

En cette fin de semaine de la fête du Travail, nous célébrons la solidarité discrète qui fonde notre société. Une invitation de la part de Jésus va dans le même sens: nous investir pour maintenir vivant le lien entre les membres de notre communauté.

Ézékiel 33, 7-9
Psaume 94 (95)
Romains 13, 8-10
Matthieu 18, 15-20

13 septembre 2020

24e dimanche du temps ordinaire A

Ne pas compter les fois

Notre manière de pardonner doit s’inspirer de celle de Dieu. Lui, il pardonne soixante dix fois sept fois, c’est-à-dire infiniment, du fond du cœur et sans compter. Nous devons nous efforcer de l’imiter, n’oubliant pas qu’il nous pardonnera comme nous le lui aurons demandé en récitant le Notre Père.

Ben Sira le Sage 27, 30 – 28, 7
Psaume 102 (103)
Romains 14, 7-9
Matthieu 18, 21-35

20 septembre 2020

25e dimanche du temps ordinaire A

Ce n’est pas juste!

Les manières d’agir et de penser de Dieu diffèrent des nôtres. En bonté, en sagesse, en générosité, en miséricorde, il surpasse tout ce que nous pouvons imaginer. Au point de nous scandaliser comme dans la parabole des ouvriers de la onzième heure.

Isaïe 55, 6-9
Psaume 144 (145)
Philippiens 1, 20c-24.27a
Matthieu 20, 1-16

27 septembre 2020

26e dimanche du temps ordinaire A

Grandir dans l’humilité

Jésus et l’apôtre Paul nous font découvrir la grandeur de l’humilité dans une relation sincère avec Dieu et le prochain.

Ézékiel 18, 25-28
Psaume 24 (25)
Philippiens 2, 1-11
Matthieu 21, 28-32

4 octobre 2020

27e dimanche du temps ordinaire A

Un appel à la coresponsabilité

Le vigneron aime sa vigne et il fait beaucoup pour qu’elle donne de bons fruits. C’est l’attitude du Seigneur pour le peuple élu et pour nous. Mais il ne fait pas tout: il confie les vendanges à des serviteurs et s’attend à ce qu’ils soient responsables et honnêtes.

Isaïe 5, 1-7
Psaume 79 (80)
Philippiens 4, 6-9
Matthieu 21, 33-43

11 octobre 2020

28e dimanche du temps ordinaire A

Des invités affairés

Dieu nous invite avec largesse à célébrer les noces avec lui. Mais, recroquevillés sur nous-mêmes, nous lui tournons parfois le dos. Aujourd’hui, portons la tunique de conversion et d’amour pour entrer et demeurer dans son royaume.

Isaïe 25, 6-10a
Psaume 22 (23)
Philippiens 4, 12-14, 19-20
Matthieu 22, 1-14

18 octobre 2020

29e dimanche du temps ordinaire A - Dimanche missionnaire mondial

Rendre à Dieu ce que nous sommes

Rendre à Dieu ce qui est à Dieu signifie se donner tout entiers à lui. Cette posture nous libère aussi bien d’une politique mesquine et égoïste que du désengagement.

Isaïe 45, 1.4-6
Psaume 95 (96)
1 Thessaloniciens 1, 1-5b
Matthieu 22, 15-21

25 octobre 2020

30e dimanche du temps ordinaire A

L’essentiel

La parole du Seigneur en ce dimanche est claire et frappante: tout ce qui compte, c’est l’amour.

Exode 22, 20-26
Psaume 17 (18)
1 Thessaloniciens 1, 5c-10
Matthieu 22, 34-40

1er novembre 2020

Tous les saints

Laisser passer la lumière du Christ

Dieu donne à l’humanité le temps de répondre à son amour. Marqués de son sceau, ses serviteurs se joindront à la foule immense des saints et saintes qui sont déjà dans le Royaume dans la mesure où ils suivront Jésus sur le chemin des béatitudes en portant sa lumière.

Apocalypse 7, 2-4.9-14
Psaume 23 (24)
1 Jean 3, 1-3
Matthieu 5, 1-12a

8 novembre 2020

32e dimanche du temps ordinaire A

Désir et joie de la rencontre

La foi se nourrit du désir de Dieu et de la joie de le rencontrer. Veiller, c’est entretenir ce désir pour que, même au plus profond de nos sommeils, nous puissions entendre le cri qui nous indique sa présence.

Sagesse 6, 12-16
Psaume 62 (63)
1 Thessaloniciens 4, 13-18
Matthieu 25, 1-13

15 novembre 2020

33e dimanche du temps ordinaire A

Dignes de confiance?

Avec le don de la foi viennent des responsabilités dans le monde et en Église. Serons-nous dignes de la confiance que le Seigneur nous porte?

Proverbes 31, 10-13.19-20.30-31
Psaume 127 (128)
1 Thessaloniciens 5, 1-6
Matthieu 25, 14-30

22 novembre 2020

Christ, Roi de l’univers A

Le service, la clé du Royaume

Le Christ reviendra dans la gloire pour rassembler toutes les nations et séparer les bons de ceux qui ont commis le mal. Son critère de discernement sera le service de l’autre. Aussi nous invite-t-il, aujourd’hui, à prêter assistance aux personnes les plus vulnérables. Cette sollicitude ouvre la porte du Royaume.

Ézékiel 34, 11-12.15-17
Psaume 22 (23)
1 Corinthiens 15, 20-26.28
Matthieu 25, 31-46

29 novembre 2020

1er dimanche de l’Avent B

Veiller avec celui que nous attendons

Quelle confiance! Le Christ nous rend solidaires du projet d’amour et de paix qu’il a inauguré. Il reviendra pour le réaliser pleinement. En attendant, il nous invite à veiller. Nous avons tout ce qu’il faut pour tenir bon.

Isaïe 63, 16b-17.19b; 64, 2b-7
Psaume 79 (80)
1 Corinthiens 1, 3-9
Marc 13, 33-37

6 décembre 2020

2e dimanche de l’Avent B

Le plus grand des commencements

Un grand commencement nous est annoncé: «Jésus, Christ, Fils de Dieu». Il est en sa personne le seul authentique commencement. Sachons l’accueillir dans tout ce que nous sommes.

Isaïe 40, 1-5.9-11
Psaume 84 (85)
2 Pierre 3, 8-14
Marc 1, 1-8

13 décembre 2020

3e dimanche de l’Avent B

La joie pour aujourd’hui

Nous sommes invités à répondre à l’appel d’être toujours dans la joie parce que celui qui nous est promis et que nous attendons est déjà là au milieu de nous, même dans les moments difficiles.

Isaïe 61, 1-2a.10-11
Cantique Luc 1
1 Thessaloniciens 5, 16-24
Jean 1, 6-8.19-28

20 décembre 2020

4e dimanche de l'Avent B

Le consentement

L’annonce que l’ange Gabriel a faite à Marie dépasse l’entendement: une vierge deviendra mère du Fils de Dieu. Elle y consent, faisant pleinement confiance à Dieu et remettant humblement sa vie entre ses mains: «Voici la servante du Seigneur.» Elle devient alors un modèle pour les croyants et croyantes.

2 Samuel 7, 1-5.8b-12.14a.16
Psaume 88 (89)
Romains 16, 25-27
Luc 1, 26-38

25 décembre 2020

Nativité du Seigneur – Messe de la Nuit

Sa présence nous réjouit

Par la naissance de Jésus, Dieu est entré au cœur de notre réalité humaine, avec ses forces et ses fragilités. Sa présence nous réjouit et nous ouvre de nouveaux horizons.

Isaïe 9, 1-6
Psaume 95 (96)
Tite 2, 11-14
Luc 2, 1-14

27 décembre 2020

La Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph B

Découvrir sa présence

La bénédiction prononcée sur l’enfant Jésus par Syméon et Anne nous invite à glorifier le Seigneur à notre tour et à discerner les traces du passage de Dieu dans notre vie familiale.

Genèse 15, 1-6; 21, 1-3
Psaume 104 (105)
Hébreux 11, 8.11-12.17-19
Luc 2, 22-40