Les dimanches
Vie liturgique
 

19 août 2018

20e dimanche du temps ordinaire B

Sa chair, son sang, sa vie

Un grand mystère est révélé. Jésus annonce à ses disciples qu’il leur offre à manger un pain qui est son corps et à boire un vin qui est son sang. Ce pain et ce vin font vivre en lien étroit avec lui et ils sont porteurs de vie éternelle.

Proverbes 9, 1-6
Psaume 33 (34) 
Éphésiens 5, 15-20
Jean 6, 51-58

26 août 2018

21e dimanche du temps ordinaire B

Choisir de croire

La conclusion du discours sur le pain de vie résume le cœur de la foi et de ses exigences: croire, c’est choisir Jésus et le suivre malgré les doutes et les difficultés.

Josué 24, 1-2a.15-17.18b
Psaume 33 (34)
Éphésiens 5, 21-32
Jean 6, 60-69

2 septembre 2018

22e dimanche du temps ordinaire B

Droit au cœur

Dieu pose sur nous un regard perçant qui va droit au cœur et qui connaît les intentions profondes. Accomplir des rites ne nous assure pas la rencontre avec le Seigneur. Mettons-nous à l'écoute de notre vie intérieure pour mieux refléter son amour et mettre en pratique ses commandements.

Deutéronome 4, 1-2.6-8
Psaume 14 (15)
Jacques 1, 17-18.21b-22.27
Marc 7, 1-8.14-15.21-23

9 septembre 2018

23e dimanche du temps ordinaire B

«Ouvre-toi!»

La surdité et le mutisme ne sont pas toujours physiques; ils peuvent aussi affecter le spirituel, le cœur. C’est sur ce plan que se situe Jésus lorsqu’il dit: «Ouvre-toi!» Il nous invite à sortir de nous-mêmes, à dépasser nos «frontières».

Isaïe 35, 4-7a
Psaume 145 (146)
Jacques 2, 1-5
Marc 7, 31-37

16 septembre 2018

24e dimanche du temps ordinaire B

Chemin déroutant, chemin de vie

L’identité de Jésus est étonnante. Il n’est pas le Messie tel que Pierre et ses contemporains l’imaginaient: un roi qui imposerait sa domination par la puissance. Au contraire, il a pris le chemin de l’humiliation et de la souffrance pour sauver les humains.

Isaïe 50, 5-9a
Psaume 114 (116a)
Jacques 2, 14-18
Marc 8, 27-35

23 septembre 2018

25e dimanche du temps ordinaire B

«C’est moi qu’il accueille.»

Découvrons ce que signifie servir à la manière de Jésus. Apprenons de lui que la première manière de servir, c’est d’accueillir!

Sagesse 2, 12.17-20
Psaume 53 (54)
Jacques 3, 16 – 4, 3
Marc 9, 30-37

30 septembre 2018

26e dimanche du temps ordinaire B

Tolérance… et exigences!

«Celui qui n’est pas contre nous est pour nous.» Ces paroles de Jésus, empreintes de tolérance, n’évacuent cependant pas le caractère exigeant de l’engagement chrétien. Il importe d’adopter des comportements qui soient à la hauteur de notre adhésion à son message.

Nombres 11, 25-29
Psaume 18 (19)
Jacques 5, 1-6
Marc 9, 38-43.47-48

7 octobre 2018

27e dimanche du temps ordinaire B

La joie de l’amour

Jésus nous présente aujourd’hui l’union de l’homme et de la femme comme la base de la solidarité sur laquelle l’humanité doit s’édifier. La vraie destinée du couple humain, c’est d’être l’image de Dieu.

Genèse 2, 18-24
Psaume 127 (128)
Hébreux 2, 9-11
Marc 10, 2-16

14 octobre 2018

28e dimanche du temps ordinaire B

 

Donner pour recevoir

Jésus appelle un homme riche à tout donner pour le suivre. Il invite du même coup ses disciples à un certain renoncement quant à leurs biens et à leur famille pour qu’ils soient libres et puissent le suivre. Il promet en retour le centuple et il laisse une parole d’espérance: «Tout est possible à Dieu.»

Sagesse 7, 7-11
Psaume 89 (90)
Hébreux 4, 12-13
Marc 10, 17-30

21 octobre 2018

29e dimanche du temps ordinaire B

La course aux premières places

Le Christ Jésus est venu sur terre pour servir et donner sa vie. Il l’a fait jusqu’à se livrer sur une croix. Pour entrer un jour dans le royaume de son Père et espérer prendre place près de lui, ses disciples ont dû se faire serviteurs de tous et toutes, comme lui.

Isaïe 53, 10-11
Psaume 32 (33)
Hébreux 4, 14-16
Marc 10, 35-45

28 octobre 2018

30e dimanche du temps ordinaire B

Se mettre en route

Encore aujourd’hui, le Seigneur nous libère de l’exil où nous ont plongés nos fautes. Il nous guérit de nos cécités intérieures par sa lumière divine et nous trace la route de la rédemption. Comme disciples-missionnaires, engageons-nous davantage sur ce chemin du salut, cette voie du don total de nous-mêmes.

Jérémie 31, 7-9
Psaume 125 (126)
Hébreux 5, 1-6
Marc 10, 46b-52